Le Pavillon Perdu

je vais tenter de rassembler les trucs autour de mon oeuvre, tant qu’à faire, c’est démarré, alors, je commence par le besoin de taper dans la réserve pour vivre encore moins longtemps sans devoir faire un choix de carrière obligatoire qui m’ennuie, alors acheter mon service, ah ben, si c’est pas devenu évident ce matin, j’ai travaillé, et :

<<ah, ici, il faut que je précise il me semble>> aille, et si en fait ça allait et tout ce qui est évident pour moi qui  ne sais pas où sont toutes les pages travaillées, même pour les supports média, c’est pas facile, donc, la science, ça, si c’est pas une carrière de vie qui pointe mais terrifiante dans les mains des peuples de ce que dans ma fiction, je qualifie de l’ère deux, encore, ou une, lorsque j’étais si en colère l’année dernière, cette année, oh, je savais que je l’avais en moi, les injustices, une alarme constante, bon, ça faisait du bien de travailler sur autre chose que comment améliorer ces choses que je vois comme n’allant pas, avec un livre, un dessin, un exemple, une mélodie du cœur et des coups de gueule assez violents, mais bon, fais chier, une fois, tu y fais, tu te dis, ça se passe comme ça, j’y peux fichtre putain de rien, alors, je tente de changer les choses direct au nerf principal, sans détour parce que voilà, une fois que la politique dira comment se conduire aux gens, ils seront juste trop cons pour beaucoup, et il semblerait que dire merde à ses parents ne soit un luxe que propre aux personnes célèbres ou aux ados, alors un pré putain de ménopause, mais envoies la sauce là? parce que j’ai mes règles encore, et j’ai pas chaud, je suis plutôt gelée!

donc, écrivaine, qui écrit que si ça le faisait , bien, elle écrit et puis voilà,

mais non, ah non de putain de non, pas dans ce putain de monde fait à la clash des putains de titans de mes deux, non mais juste voilà, je vous peints votre tableau de merde les pêcheurs avec vos yacht clubs du maryland de mes deux en plus de vos deux de mes deux, rien contre tes goûts de miches, toutefois ton poisson, attention, je te dis pas demain, tu vois qui en premier? dis moi pépé? t’as vu le battle royale avec tes petits-enfants? clin d’œil? ou je demande lequel t’as pas invité au prochain repas de famille? t’as pas de petits enfants? tes neveux? regardez le ensemble, plus parlant que Marlon, tu vas voir papy et mamie pourra voir où est partie sa sauce?

bon, alors, c’est la loose?

babs?

babou?

babeth?

bab?

babouche?

babouschkayef?

baboushka?

elize?

elisabeth?

elizabeuf?

liz?

beth?

zabeth?

bab’z?

babsie?

zaboubabie?

pachidèrme(mon tit frère uniquement)?

babe?

honney?

woman?

et les derniers, et les noms de famille qui me plairaient, alors:

holmes? Zoe Bélix ?

Harlock ou Harlokee?

daft greenette?

pas sur les nerfs, trop fatiguée? lol de chez lol !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s