Le Pavillon Perdu

je vais tenter de rassembler les trucs autour de mon oeuvre, tant qu’à faire, c’est démarré, alors, je commence par le besoin de taper dans la réserve pour vivre encore moins longtemps sans devoir faire un choix de carrière obligatoire qui m’ennuie, alors acheter mon service, ah ben, si c’est pas devenu évident ce matin, j’ai travaillé, et :

<<ah, ici, il faut que je précise il me semble>> aille, et si en fait ça allait et tout ce qui est évident pour moi qui  ne sais pas où sont toutes les pages travaillées, même pour les supports média, c’est pas facile, donc, la science, ça, si c’est pas une carrière de vie qui pointe mais terrifiante dans les mains des peuples de ce que dans ma fiction, je qualifie de l’ère deux, encore, ou une, lorsque j’étais si en colère l’année dernière, cette année, oh, je savais que je l’avais en moi, les injustices, une alarme constante, bon, ça faisait du bien de travailler sur autre chose que comment améliorer ces choses que je vois comme n’allant pas, avec un livre, un dessin, un exemple, une mélodie du cœur et des coups de gueule assez violents, mais bon, fais chier, une fois, tu y fais, tu te dis, ça se passe comme ça, j’y peux fichtre putain de rien, alors, je tente de changer les choses direct au nerf principal, sans détour parce que voilà, une fois que la politique dira comment se conduire aux gens, ils seront juste trop cons pour beaucoup, et il semblerait que dire merde à ses parents ne soit un luxe que propre aux personnes célèbres ou aux ados, alors un pré putain de ménopause, mais envoies la sauce là? parce que j’ai mes règles encore, et j’ai pas chaud, je suis plutôt gelée!

donc, écrivaine, qui écrit que si ça le faisait , bien, elle écrit et puis voilà,

mais non, ah non de putain de non, pas dans ce putain de monde fait à la clash des putains de titans de mes deux, non mais juste voilà, je vous peints votre tableau de merde les pêcheurs avec vos yacht clubs du maryland de mes deux en plus de vos deux de mes deux, rien contre tes goûts de miches, toutefois ton poisson, attention, je te dis pas demain, tu vois qui en premier? dis moi pépé? t’as vu le battle royale avec tes petits-enfants? clin d’œil? ou je demande lequel t’as pas invité au prochain repas de famille? t’as pas de petits enfants? tes neveux? regardez le ensemble, plus parlant que Marlon, tu vas voir papy et mamie pourra voir où est partie sa sauce?

bon, alors, c’est la loose?

babs?

babou?

babeth?

bab?

babouche?

babouschkayef?

baboushka?

elize?

elisabeth?

elizabeuf?

liz?

beth?

zabeth?

bab’z?

babsie?

zaboubabie?

pachidèrme(mon tit frère uniquement)?

babe?

honney?

woman?

et les derniers, et les noms de famille qui me plairaient, alors:

holmes? Zoe Bélix ?

Harlock ou Harlokee?

daft greenette?

pas sur les nerfs, trop fatiguée? lol de chez lol !

vous avez dit drôle ou drole en septembre?

salut l’assemblée

je ne vous connais pas tous
dire que plus de trois cent sont dépités ou fourbes pas à leur place,
dois je apprendre à l’épée à vous mutiler ces chaînes qui font que plus de dialogue, plus de conversation, plus d’implication, plus de motivation, plus de de chapeaux, et les accents, vous les mettre sur les I, en tant que seule poétesse au cœur d’or en nos terres, je vais vous dire que l’arrêt d’urgence,
que plus de trois cents aient eut peur de se faire couper la tête ou bombardés, mais je le conçois, toutefois, le lendemain,
combien ont cravaché toute la journée?
combien ont bûché, discuté, conversé, et bien après minuit, enfin,
se sont mis d’accord, une demi-heure plus tard,
une personne se faisait sonnée et vous ordonnait?

là, une sur place qui a voté non, par déduction logique,
nous pouvons évalué que quadriller l’appel serait facile,
en fait, il suffirait que je vous parle pour le savoir,

revenons à vos moutons, et les miens, qu’ils soient limpides
si je dois inventer un style qui vous en détonne par sa formule,
je le ferais et cela foudroierait Jean_Baptiste, je l’aime bien mieux que William,
je peux manier l’épée dans les deux langues,
voulez vous dansez avec moi et inventer Molière qui met la raclée à celui qui ne sait que secouer ses lances, alors, j’ai une folle envie de raviver même nos fontaines et montrer au monde que la poésie a nourrit des politiciens,
qui ont pris gargantua pour un régime et qui enchaînés par des lois qui depuis bien trop longtemps sont un champ de boxe orchestrée par le cycliste qui ayant fait remplacer sa dynamo par le carreleur de celui qui promène le toutou aux oreilles relevées par application dirigée de la montre du pilote de formule un qui a prêté son chauffeur à notre boulanger favori qui confondant le pain avec l’or de son enseigne vous a tous bien trop dérouté messieurs dames,

alors sachez que dans ce brouillard, je trouverais le bon chapeau en jouant à colin ma yard, pas pour une scène qui consiste à réduire le nombre de nuances de gris qui s’élève à plus de mile fois le titre, car appliqué à seize millions de pixels, collé par dessus en doublant une couleur qui fait disparaître l’autre, ça donne seize million jusqu’à moins une selon l’opacité de l’arrière-plan(pour un écran, dans un espace ça donnerait seize million et une nuances)

ceci devrait vous rassurer, je ne suis pas une simple poète, j’ai un éventail précieux dans le sens où il est mon cœur qui bat pour la vie et l’amour et ses valeurs,

à minuit, si c’est si chaud, quels ont été les réactions de ceux qui vous suivent, inquiets?

vous me liriez que je vous devrais payer et assumer le mot et honorer
vous honorer doit être payé par une lettre où vous vous assumerez

7 é, trois fois sept font vingt et un,
la poète sait elle compter? y a t’il 21 syllabes dans chaque vers?
payer a t il le même sens en haut et en bas?
assumer prend il le même sens en haut pour un mot et en bas pour un être humain?
de mot à lettre , entre vous et moi, mon premier 21/2/3
un 21 en 2 vers qui Hé! divisent par trois, que l’on serait en 2016 avec une division politique appliquée pour maintenir une paix interne, que le vent a soufflé une division qui ne tiendra sans moi

vous savez quoi, demandez aux capes de blé de rajouter un é dans le deuxième, où corsons la chose, vous faites un verset chacun?

un vers?ça ira? on fait comment avec nos é? 4-3 -3-4, 4-3-4-3, ou 4 – 3 -2 – 1- 0, 5 lignes maximum?, ou, ça dépend combien de é, il trouve, et si elle en a plus, nous appliquons tout de même, que minimum moins un ou plus un du vers précédent et que le premier, ah, là, on pourrait s’amuser des heures entières!

Harlokee poète de conversion Babs la meuf qui smashait les #

last day being 42 on my 1yr WordPress BD

hello
it s friday
not thank fuck it s friday
it is just friday,
i am 42
Saturday, in less than four hours,
Tomorrow,
i am 43
sunday, in a bit more than 24 hours,
when i will be 43, it will be Valentine’s day.

last year i cursed the hell out of Cupidon,
you know, the little angel who is shooting arrows of love for a living,
to soul mates, that very one we have to thank on Sunday

i was calling him names and all,
i was even begging him to take classes,
as clearly,
his aim was getting so rubish it was unbearable,
well, guess what, on Saturday,
wishing me a happy birthday,
i hope people think of paying for Cupidon’s new arrows,
because he may well have taken classes,
but his aiming rectified has done no wonders,
still on Sunday, i will be cursing his name, poor little angel,
He may be out of arrows…

people : Give me back the arrows you thieves!!!

Does anyone think he has been kidnapped?
am i being paranoïd?
Do you think the 1% everyone is talking about have actually done the rapt?
Where is this scroodge of love?

not only do i have to find the means to make thickles find their intelligence
and USE it, but i have to find where the fuck they burried
Cupidon
his bow
his arrows
his love vision

that sounds like a quest for some round table knight of the middle ages!
i am a woman of the 21st century not horse riding and most definately not stupid enough to go and look to catch fog in a cuppa

scary monde

the studies of our civilisation is not one i should have started
i have a weak health and fight to get it better,plus all this on an emotional scale was far too much pain to take in all at once,
well, it feels like it, I had hopped that all you witnessed as i did,
and acted and were acting to make the world better,
i have witnessed beautifull moments, shared a lot,
not enough lately,as last year,
then, i had sad events following days, nights,not stopping,
as i kept on going,

this is really more difficult than i had first thought, then, no, i knew it was not easy as almost impossible

i can write stories invented or reported
but i cant change humanity and the world,
it is frustrating, is it not?

i can draw with my emotions
and it is beautifull
i love seing other ones artistic beauties
i need not to be alone!

i dont want to be rubbish, i am rubbish at rolling a joint
i dont want to be the best, so what if i am at something?
i just want to be, alive, living

it is not a given for all

i find it a shame,
i think others do too
as human nature has a way, with love and making babies

depending on what you know the fear is not the same, but we all need each other to get by, as love helps so much

organigramme

i am on a design
it has to be
you never got the round table
i get its beauty within
put a light, meaning not a being,not a living thing, a way for basic needs to be there for all, you place this as the core, or the middle , or the center ;please, for the word, make it of your choosing aslong as the meaning is not lost and we all understand each other and consider living being and things as part of the “all”,
in it, you place your ideas,values, what they call a graal, that of a the great
not the powerfull, not the weak, not the highest, not the lowest…

the for all in the common wanting are part of what is called words of wisdom that purify things, the kindness and nature preserved, evolution helped and carried out by strenght of keeping what harms too much all the common shared needs, basic needs for all,to be well balanced with no such injustices as the ones humans are fighting for in great numbers and that, i dare say,i saw in all places, and they are at war, that explains my passing on the feeling of this rush and anger i feel?

///\\\///\\\this center piece is clear in my mind, not precise in your words\\\///\\\///

you do not place god as the core or center, no need to fight
as the table is round
no need to panick as the way you feel at ease turning and no matter your pace,
yes,
this is the desk i d agree to be part of,
why?
i have such power that, in my good heart of today,
i am great
but with a mean one, that power can harm, and should not be the goal anyway,
logic calls on me
to let you know of Camelot s lost words

racisme d’une blanche tel un cachet d’aspirine

salut
un mec qui m’a fait rire a dit que l’on ne pouvait être raciste contre les blancs!
pardon?
blanche neige, entre lui et moi, c’est pas plus jouissif selon qui te le dit,

passons ce détail
il faut qu’il voit, il niquera pas sa race, non, ni la mienne,
me demandez pas s’il était canadien, australien, anglais ou encore canadien,
ni si il avait pris des vacances à se faire bronzer,
il a raconté quelque chose que j’ai compris, qui m’a attristé et j’ai ris avec lui,
pour comprimer la tristesse, pas forcément la colère,
ça dépend de tant de choses,
j’ai saisi la nuance de ce que nous voyons souvent,
quand la chose est étudiée, tu vois plus loin , oui,
hélas, traiter du racisme sans taper dans les repas de famille,
l’école, les activités,les politiciens, alors, notre pays, genre, à aimer les repas de famille, là, ils pourraient renverser la chose, et amener des jours,pour tous, ah, comment tourner ce racisme, cette peur,
leur racisme est comme le harcèlement des maternelles,
il n’y a qu’à effectuer une recherche, et observez des enfants, dans un endroit fermé, avec des règles, au moment de la récréation,
alors n’allez pas crier au diable, non, le racisme commence avec cette attitude mais utilise le boutonneux, le bigleux, la moche(quand d’après ma fille, une fille ne lui donne pas son jouet, cinq ans,pas d’âge mental)

bon, quand on connaît plus grave, on ne sait pas reconnaître la peine qu’une “serpent à lunettes”, yeux marrons, yeux de cochons, jusqu’à l’âge adulte avancé, je ne savais pas et ne pouvais penser une seule seconde que je puisse être si sexy, et oui, je suis un cas, je m’en suis royalement fichu de leurs insultes, je les ai prises pour vérités possibles, acceptant de grandir pas aussi méchante et conne de toute façon, si la beauté , c’était ça, pas pour moi, non merci de tout faire pour être la plus belle, bon, j’ai eu quatorze ans!
on passe et on rebondit
un ado, ah, il te donne le bulletin de vote de ses parents en quoi, cinq ou dix minutes?

mdr
sérieux, donc, là, il m’est arrivé de me retrouver la seule et ne rien comprendre, à l’étranger, pas la seule blanche, un collègue m’a invité à une soirée en me prévenant , de pas grand chose, un c’est des noirs, bon, et ?
est ce la démence quand un décide que vous êtes belle, comme un européen, de couleur ou pas qui aurait bu de trop!
autrement, oui, fallait amener des sous pour boire, était ce le message;
et d’habitude on t’offre à boire, tu dis non, il te paye un autre verre et discute, pas tout le temps, un exemple, pas un étalage des sorties d’une jeune femme,

marrant un titre français dans ma playlist, zoé, paris tout va bien, sympa, et pour le racisme, les joues grises creusées?
elle dit ça? les jeunes, y vont bien?
non, parce que leur vieux là,
je tente de leur pointer où nos parents sont cons
nous, ah, pas mal dans notre style,
la mixité chez nos vieux, attendez,
la peur de perdre leur couleur?

non, on me la refait?
allez quoi?
et , un fusil, une chemise bien boutonnée, ornée de mile écuissons,une fusée armée, un missile avec ce commentaire ne changerait mon incrédulité!

et la peur de ne pas pouvoir empêcher l’invasion? pardon?
en avoir peur?
alors, c’est le moment de rétrograder et freiner toute activité physique en lisant, pourquoi en as tu peur,
à quoi penses tu en termes de ces invasions que tu connais si bien puisque tu me préviens si assurément?
alors maintenant, qui était l’envahisseur?